Le succès éphémère des maisons Spirou

On l’appelle Style Spirou, Boomerang, Expo58, ou Architecture Ludique. Il nous est venu dès le milieu des années 50 des Etats-Unis, pays que nous Européens, regardions avec envie et émerveillement.

Dix années nous séparaient de la fin de la guerre, tout était à refaire sur le continent. On reconstruisait partout.

SPIROU 7Les Américains nous ont apporté la modernité, les voitures rutilantes, les maisons individuelles avec cuisine équipée, garage et petit jardin coquet, ce fameux «way of life» américain auquel nombre de familles belges rêvaient.

Certains architectes abordèrent avec plus ou moins de bonheur ce style novateur en abandonnant la symétrie, la rigueur, les matériaux traditionnels, en mélangeant le béton et les matières synthétiques.

Libre cours fut donné aux toits plats ou en aile de papillon, aux courbes, aux plans obliques, à l’intégration de matériaux nouveaux de préférence de couleurs vives, l’optimisme était de rigueur.

SPIROU 8L’Expo 58, donna un vrai coup d’envoi aux créations nouvelles, l’architecture futuriste présente à l’Exposition Universelle, interpellait, enchantait, et séduisait les futurs propriétaires.

De nombreuses maisons et villas furent construites plutôt en périphérie des villes dans de nouveaux quartiers créés suite à l’augmentation de la population. Bruxelles, mais aussi Anvers, Gand, Charleroi verront sortir de terre ces maisons novatrices si particulières.

Le surnom de Spirou, vient d’ailleurs des Editions Dupuis installées à Marcinelle (Charleroi).

SPIROU 5Dans les aventures de Spirou et Fantasio, le génial dessinateur André Franquin, illustra ses bandes dessinées de maisons d’avant-garde, reprenant les codes architecturaux de ce style ludique jusqu’au design d’intérieurs et des voitures…

SPIROU 3Cette tendance innovante ne sera pas de très longue durée, de 1955 à 1970 au plus tard.

Le style était sans doute un peu trop avant-gardiste pour un public belge plutôt traditionaliste.

Un peu comme l’Art Nouveau qui cassa les codes d’architecture au tournant du siècle et ne perdura que 15 années…

Quelques perles ont malgré tout résisté, les matériaux innovants d’alors n’ont, pour beaucoup d’entre elles, pas su traverser le temps.

Les plus préservées ont heureusement été intelligemment entretenues ou restaurées comme ci-dessous la Villa Woudrand à Uccle (Bruxelles).

SPIROU 9Aujourd’hui, le style années 50 est de retour à travers les meubles «vintage» très recherchés, il suffit de feuilleter les magazines de déco pour les redécouvrir avec plaisir.

Les éditeurs de mobilier contemporain rééditent les grands classiques, et réinventent de nouveaux modèles largement inspirés des premiers

ICI, quelques perles à voir à Bruxelles

One thought on “Le succès éphémère des maisons Spirou

Add yours

  1. C’est toujours un plaisir de lire vos chroniques, de belles découvertes pour nous qui ne sommes pas érudits en la matière, nous vous en remercions. Que 2023 continue à vous inspirer !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Website Built with WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: